Nouvelle Zélande

Road trip et city trip de 3 semaines en Nouvelle Zélande (Aotearoa) : itinéraire, avis et bons plans : le guide pratique !

Aussi surprenant que cela puisse être, j’ai découvert la Nouvelle Zélande bien avant le succès du Seigneur des Anneaux. La beauté des paysages m’avait séduite à travers le petit écran. Pour nos 10 ans de mariage nous devions partir à Hawaï. Ce voyage n’ayant pu se faire, nous nous sommes ainsi décidés pour la Nouvelle Zélande. Mon mari n’ayant pas un nombre de congés illimités, 3 semaines nous semblaient un bon compromis pour visiter les points importants du pays. De plus, comme pour tout voyage, et avec un budget limité, il faut faire des choix… Bienvenu dans mon road trip en Nouvelle Zélande et son itinéraire !

Plage aux eaux turquoises du parc d'Abel Tasman
Les plages du Parc d’Abel Tasman…

+ Trois semaines intenses : notre itinéraire !

Jours 1 et 2 : Que d’avions ….

Ai-je besoin de rappeler que la Nouvelle Zélande se trouve en Océanie, donc à l’autre bout de la planète par rapport à la France, soit plus de 18 000 km. Avec 10h de décalage horaire et 27h d’avion avec deux escales (courtes) à l’aller, je vous conseille une bonne compagnie aérienne, où vous serez installés confortablement. Nous avions déjà pris Emirates pour aller en Australie. Notre choix s’est donc tout naturellement porté sur cette compagnie.

– Jour 3 : Christchurch

Arrivés à Christchurch, nous nous sommes permis une pose douche avant d’entamer une visite marathon du centre de la ville. Le centre est assez peu étendu mais il faut néanmoins connaître la ville ou avoir un bon plan pour se repérer. De plus, le dimanche marque le jour ou peu de lieux sont ouverts (dans d’autres villes aussi d’ailleurs) en Nouvelle Zélande. Il ne faudra pas rater la fameuse église en carton, érigée en 11 mois seulement. Vous pourrez compter les triangles si cela vous amuse ou bien continuer la visite du centre, fortement ravagé par les séismes de 2010 et 2011.

– Jour 4 : Dunedin l’écossaise via Moeraki Beach

Sur la route menant de Christchurch à Dunedin, il y a une plage qui intrigue. Sur la Moeraki Beach, vous trouverez en effet des boules de pierre dont les spéculations sur l’origine sont nombreuses. Certaines font plus de 2 m de diamètre ! Emerveillement garanti. Entre autres, la plage est facile d’accès et la ballade magnifique.

L’arrivée à Dunedin donne l’impression d’un retour en Europe, plus précisément en Ecosse. Le centre-ville est très pittoresque, avec de nombreux commerces et restaurants, toutes les rues menant à une place octogonale. Envie de sport ? N’hésitez pas à tenter la montée de la rue la plus inclinée au monde.

Boulders de Moeraki Beack. Boule de pierre de 1m50 de diamètre.
Les fameuses boules de Moeraki Beach…. Environ 1m50 de diamètre ici.

– Jour 5 : Te Anau via Tunnel Beach

Pour commencer, proche de Dunedin, Tunnel Beach est ce merveilleux bout de côte, très difficile à monter. N’hésitez pas à lire ou relire mon article sur le sujet.

Beaucoup de route plus tard, nous sommes arrivés à Te Anau. C’est une petite localité au bord du lac du même nom dont le tour peut se faire rapidement. Un petit tour en jet boat sur le lac et une ballade le long de ses rives vous mettrons de ce fait en appétit.

– Jour 6 : En route vers Milford Sound

Tout en restant à Te Anau pour le logement, nous avions choisi une excursion organisée pour Milford Sound. De plus, en hiver les routes sont dangereuses, et il ne s’agit pas de rater ces petits lieux exceptionnels nichés le long du trajet. En effet, Kipling disait de Milford Sound que c’était la huitième merveille du monde et Ridley Scott a choisi d’en faire une planète d’Aliens. Nous, nous avons eu froid mais nous en avons eu plein les yeux. Une croisière à faire absolument (garantie sans Alien !).

Lac miroir
Le lac Mirror… sur la route de Milford Sound

– Jours 7 et 8 : Queenstown et ses alentours

Dans la ville de Queenstown, connue pour son or et ses lieux de tournage du seigneur des anneaux, nous avons eu froid. Et même très froid. Exit le soleil et bonjour le petit tour en montagne avec de la neige… Le lac Wakatipu, au bord duquel se situe la ville, possède une eau extrêmement pure, plus même que l’eau en bouteille. Par contre elle est froide.

Vous ne rencontrerez pas Frodon, encore moins Légolas (je sens votre déception) mais au moins vous pourrez vous réchauffer avec le meilleur hamburger du monde !

– Jour 9 : De la route… jusque Barrytown

Et une journée complète de route à travers les montagnes. Vous souhaitez être seul au monde ? C’est le lieu fait pour ! Effectivement, les routes sont vides…

– Jour 10 : Nelson la raffinée

Ensuite, besoin d’un peu de ville ? Nelson offre un cadre splendide et raffiné à qui veut bien en découvrir le cœur. Vous pouvez passer par la bijouterie du créateur de l’anneau unique, ou bien admirer les canards du jardin botanique. Tout n’est que calme…

– Jour 11 : Croisière dans le parc d’Abel Tasman

Nelson est un point de chute intéressant pour partir à la découverte du parc d’Abel Tasman. Vous regardez Koh Lanta ? Vous voyez ces plages ocres et cette eau turquoise ? Et bien Abel Tasman c’est exactement ça. Certes, il faut faire avec les détestables sandfly (ces petits insectes qui vous dévorent) mais vous aurez l’occasion de découvrir une nature luxuriante, pas abimée par l’homme et vous croiserez la route de phoques bronzant au soleil. D’ailleurs même vous, vous pourrez bronzer … en plein hiver !

– Jour 12 : Traversée en mer

Bye bye l’île du sud, bonjour l’île du nord et Wellington, la capitale. Bien sur il est possible de prendre l’avion mais la traversée est splendide … par jour de beau temps ! Nous avons quand même pu voir quelques dauphins (en bravant le froid).

– Jour 13 : Wellington et ses alentours

Impossible de tout faire en trois semaines bien entendu ! Nous avons donc sacrifié une partie de Wellington, nous contentant des indispensables : le Te Papa Museum, la Weta Cave (passage obligatoire des fans du Seigneur des Anneaux), le downtown et le Mont Victoria, un magnifique parc qui use les pieds…

En outre, le Kaitoke National Parc, à 40 min de route de Wellington, ravira les amateurs de randonnée et les fans d’elfes…

Parc Wellington - Seigneur des anneaux
Mont Victoria à Wellington, la cachette des Hobbits…

– Jour 14 : Wellington, encore avant le Mordor

Finalement nous avons visité le Wellington Museum, principalement consacré à la Première guerre mondiale. Quoiqu’il en soit, la visite est assez interactive et dans l’ordre chronologique, ce qui peut intéresser autant les adultes que les enfants. Le niveau d’anglais est facile à comprendre.

– Jour 15 : Le Mordor, version neige, pluie et brouillard

Certes, en voulant visiter la Nouvelle Zélande en hiver, nous nous doutions qu’il y aurait des chances que nous ne puissions randonner au Tongariro National Park. Le brouillard et la pluie ne nous ont même pas laissé apercevoir la fameuse montagne du destin… Autant dire que c’est un bon prétexte pour y retourner un jour. Notre départ vers Taupo s’est donc fait rapidement.

– Jours 16 et 17 : Taupo, attention aux odeurs d’œuf pourri

Taupo, c’est la ville des Huka Falls. Ces chutes d’eau, situées sur le fleuve Waikoto, ne sont pas les plus hautes du monde, ni du pays, mais sont parmi les plus puissantes. Elles peuvent remplir plusieurs piscines olympiques en quelques secondes. Au choix, vous pourrez les découvrir lors d’une randonnée, par une croisière ou en jet boat. Les prix diffèrent mais le spectacle reste de toute beauté.

L’activité géothermique est aussi importante. Craters of the moon est idéal pour comprendre le fonctionnement géothermique de la zone. Mais odorats sensibles s’abstenir, le souffre est omniprésent et l’odeur d’œuf pourri aussi.

Huka Falls chute et rivière
Les Huka Falls ….

– Jour 18 : Geyser et culture maori

Wai-O-Tapu est un autre site géothermique important, situé sur la route entre Taupo et Rotorua. Geyser et piscine du diable vous y attendent. Cependant, la baignade est interdite bien sûr. C’est à Rotorua que nous avons plongé dans la culture maorie. On en a profité pour déguster un très bon hangi : un repas cuit de façon traditionnelle. C’est le moment aussi d’y acheter des crèmes pour le corps à base de boue ! C’est bon pour la peau.

– Jour 19 : Voyage sous la terre ou sur la plage

Impossible d’être sur l’île du Nord et de faire l’impasse sur les grottes de Waitomo. Véritables merveilles souterraines de la nature, je ne peux que vous conseiller de préférer la Ruakuri Cave. Votre visite débute par une descente de 12 mètres sous la terre. Moins fréquentée que les autres, le plaisir de la visite n’en est ensuite que plus intense. Vous y verrez aussi des vers luisants.

Après ce voyage sous la terre, nous avons opté pour un voyage sur la terre, les pieds dans l’eau. Raglan Beach, comme toutes les plages de Nouvelle Zélande, se mérite. Mais admirer le savoir-faire des surfeurs et un couché de soleil sur la plage, ça n’a pas de prix.

Dentelle de roche à Waitomo
Ruakiri Cave… dentelle de pierre…

– Jour 20 : La Comté

Incontournable pour tout fan des films du Seigneur des Anneaux, Hobbiton est évidemment un passage obligatoire pour comprendre cette grande épopée que fut le tournage du film. D’abord, vous pouvez en profiter pour visiter la ville de Matamata non loin, où certains restaurants s’amusent à nommer des plats du noms des personnages de la Terre du Milieu. A Hobbiton, préférez la dernière visite, il y a moins de monde et plus de temps pour admirez le paysage et prendre des photos.

Couché de soleil sur Raglan Beach
Couché de soleil sur Raglan Beach

– Jours 21 et 22 : Auckland

Il y a tant à faire à Auckland et aux alentours, que rester une semaine est envisageable. Le parc de Waitakere et ses plages sont difficiles d’accès mais ils restent parmi mes meilleurs souvenirs. Ces plages sont immenses et vous pourrez y rejouer des scènes de certaines séries TV qui y ont été tournées.

Quant à Auckland, de bonnes chaussures de marche, confortables, ne seront pas du luxe. Située sur un ensemble de volcans, les dénivelés sont nombreux et importants. Donc un conseil : prenez une bonne glace après avoir monté le Mont Eden…

+ Nos coups de cœur :

– Hobbiton : grande fan du Seigneur des Anneaux, c’était, à ce titre, mon rêve de le visiter. Ainsi, me retrouver au pays des Hobbits reste un de mes meilleurs souvenirs. On repart avec un peu du film…

Maison de Frodon et son faux arbre.
La maison de Bilbon et Frodon …

– Les plages de Nouvelle Zélande : grandioses et splendides, ces plages se méritent. Bien entendu, en hiver l’eau est glaciale mais ces éléments en furie impressionnent et on se sent seul au monde…

– la gentillesse et l’accueil des Néo-zélandais

– découvrir la culture Maori, si proche et respectueuse de la nature

+ Nos coups de gueule :

– les longues routes ! 3 semaines c’est un gros minimum pour les deux îles.

– les touristes chinois indélicats qui fument en plein milieu de la nuit dans l’hôtel… déclenchant ainsi l’alarme incendie….

– la pluie et le brouillard. Parfois ça aide à donner un genre mystérieux aux lieux, mais trop c’est trop.

+ Où manger, notre trio de tête :

Fergburger (Queenstown) : le meilleur hamburger, avec une taille démesurée, mais vraiment excellent ! C’est pourquoi les frites sont presque de trop.

Etrusco at the Savoy (Dunedin) : La nourriture italienne est ici mise en valeur ! On y mange bien pour un prix raisonnable. Les plats sont faits avec de bons produits. Néanmoins les prix sont plus élevés qu’en Italie.

The Crab Shack (Auckland) : situé sur le port, vous y trouverez de bons produits de la mer, dans plusieurs déclinaisons. Cependant il peut y avoir beaucoup de monde, donc du bruit.

Hamburger et frites du Fergburger
Un repas au Fergburger pour se réchauffer…

+ Nos trois plus belles plages de notre itinéraire :

– D’abord, Moeraki Beach entre Christchurch et Dunedin : de quoi vous étonner !

– Ensuite, Tunnel Beach proche de Dunedin !

– En enfin, Karekare Beach près d’Auckland : une immensité dangereuse…

Plage de sable noir
Piha Beach, près d’Auckland….

+ Notre top cinq pour se sentir seul au monde :

– Milford Sound : pas d’aliens ni de Wolverine, mais de superbes fjords.

– Abel Tasman : sable orangé et eaux turquoises et également de la chaleur!

– Karekare Beach : pour rejouer Xena… ou alors les chroniques de Shannara.

– Pancake Rocks : la mer en furie, additionnée d’un peu (ou beaucoup) de pluie…

– les grottes de Waitomo : le voyage au centre de la Terre.

Pancake Rocks
Les Pancake Rocks

+ Notre top 3 du Seigneur des Anneaux :

– D’une part, Hobbiton : se ballader dans le village Hobbit n’a pas de prix.

– D’autre part, Queenstown et ses alentours : beaucoup de lieux ont été utilisé pour de nombreuses scènes.

– Enfin, Wellington et la Weta Cave : vous apprendrez tout sur la création des effets spéciaux.

Montagne de Queenstown et lac
Queenstown et ses montagnes…

+ A faire avec un enfant :

– En premier lieu, Hobbiton toujours ! Plaisir des enfants assuré !

– Ensuite, les Moeraki Boulders : ma fille est restée très impressionnée par ses boules rocheuses gigantesques.

– Enfin, l’aquarium d’Auckland : pingouins et préservation des animaux sont au programme de cette visite, très sympathique.

Pingouin dans l'aquarium
Les pingouins du Kelly’s Tarlton Aquarium

+ Notre musique du voyage :  

Tout compte fait, à faire plus de 2000 km en voiture en trois semaines, nous avons eu le temps d’écouter la radio. Et nous avons plus qu’écouté « Rise » de Jonas Blue. Autant vous dire qu’on s’est bien sur mis dans le rythme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *