Non classé

Road Trip sous Covid à l’été 2020 en Europe : gare au virus !

Un COVID et tout est chamboulé…

Il y a presqu’un an maintenant apparaissait la Covid. Certains politiciens français, sûrs d’eux, martelaient que non, ce virus n’arriverait jamais en France et resterait bien gentiment en Chine.

Aujourd’hui, force est de constater que la Covid n’a pas eu toutes les informations puisque nous en sommes à deux confinements, un couvre-feu qui ne s’arrête plus et un monde du tourisme qui est tout aussi à l’arrêt que la restauration.

Les road trip c’est fini sauf si vous avez un parc à quelques mètres de chez vous. Alors pour les voyageurs que nous sommes avec ma famille, et même certains de mes amis (je vous conseille cet excellent blog http://www.xn--voyagetroistemps-2lb.fr/wordpress/), le temps devient long, la perspective d’un voyage à court terme semble utopique. Mais gardons l’espoir car un road trip sous Covid c’est possible ; il vous faudra juste prendre des précautions supplémentaires.

Magnifiques plages de Bretagne…

J’en profite donc pour vous faire part de mon expérience de voyageuse luttant contre le Covid à sa façon, en partant à la découverte de nouveaux lieux.

Du côté français nature…

Tout d’abord la France ! Nous y sommes allés en juillet 2020. Bien entendu, l’espoir de partir en plein hiver reste mince, encore moins en février prochain, d’autant plus que le troisième confinement se profile et que tout lieu touristique est plus ou moins fermé, et que l’accès aux îles (Guadeloupe, Martinique, etc) est assorti d’un test PCR négatif et d’une septaine d’auto-confinement. Alors qu’avions nous fait en juillet 2020 ? Et bien la Bretagne ! Actuellement, la région reste encore plus épargnée que le reste de la France en ce qui concerne la Covid.

Visite des salines de Guérande…

La Bretagne me semble être le bon mélange entre histoire et nature. Si les sites historiques comme les châteaux peuvent être fermés, il reste toujours les zones de plein air. J’entends par là les randonnées le long de la plage sur les magnifiques côtes escarpées et même la découverte, en petits groupes des salines de Guérande. Niveau protection, le masque est obligatoire pour les visites guidées. Je ne saurais que trop vous conseiller d’ailleurs d’avoir du gel hydroalcoolique avec vous ainsi que des masques chirurgicaux, beaucoup plus faciles à porter lors de fortes chaleurs.

Un road trip sous Covid en Italie

Notre second voyage de l’été 2020 fut en Italie du Nord. Prendre l’avion reste encore aujourd’hui très incertains : annulations, retards, refus d’embarquement, décalage d’heures, etc. Rien de mieux donc de prendre la voiture, voir le train. Nous avions décidé de prendre la voiture afin d’effectuer un mini road trip à travers le Nord de l’Italie : du lac de Côme à Saint Marin et Florence en passant par Ravenne, Véronne, Saint Marin, Parme et Bologne.

Le lac de Côme

Voyager sous Covid en Italie est beaucoup moins simple en France, largement plus restrictif. Pour toutes les visites de musées ou de bâtiments historiques il faut réserver une date et une heure précise. Et les places sont chères. La sécurité sanitaire est, de mon avis, beaucoup mieux gérée en Italie qu’en France. Du moins concernant les touristes. Le port du masque est obligatoire en intérieur (pour les enfants dès 6 ans!) et dans les zones publiques où des rassemblements de nombreuses personnes peuvent avoir lieu. En outre, on n’a jamais autant pris notre température, que ce soit à l’entrée des restaurants, des musées ou même pour prendre le bateau afin de traverser le lac de Côme…

Bologne rien que pour vous…

Bref, vous l’aurez compris, on peut voyager même avec la Covid. Cette année 2021 sera moins facile à organiser que d’ordinaire mais découvrir le monde reste possible. Il nous faudra juste faire attention aux lieux et aux gestes barrières (comme dans la vie de tous les jours). Si vous le pouvez, n’hésitez pas à partir de façon décalée, déjà moins cher et avec moins de monde.